Logos est l`utilisation de la logique et la raison. La rhétorique délibérative (du grec — rhetor: Orator, Tekhne: art), également connue sous le nom de rhétorique législative ou de discours délibératif, est la parole ou l`écriture qui tente de persuader un auditoire de prendre, ou ne pas prendre, une certaine action. Le point est d`utiliser des connaissances factuelles pour convaincre le public, mais, malheureusement, les orateurs peuvent également manipuler les gens avec de fausses informations que le public pense est vrai. Le pathos n`est ni intrinsèquement bon ni mauvais, mais il peut être irrationnel et imprévisible. L`oratoire divise les trois branches des genres en rhétorique classique. Les deux autres branches sont judiciaires et épidéictiques. L`oratoire est la capacité de transmettre un discours réussi et est un moyen d`exécuter la rhétorique. Les cinq canons de la rhétorique comprennent l`invention, l`arrangement, le style, la mémoire et la livraison. Et peut-être tout aussi important est de pouvoir remarquer quand ces mêmes méthodes de persuasion sont utilisés sur vous.

La rhétorique est l`art d`utiliser la langue, comme la parole en public, pour l`écriture persuasive et la parole. La rhétorique décompose souvent le contenu et la forme en dispersant ce qui est dit et comment il est exprimé. Le jury a rendu un verdict après une délibération de quatre heures. La plupart de la publicité, des produits de beauté qui promettent de soulager nos insécurités physiques aux voitures qui nous font sentir puissant, s`appuie sur le pathos. La rhétorique, selon Aristote, est l`art de voir les moyens de persuasion disponibles. Les appels rhétoriques d`Aristote restent encore des outils puissants aujourd`hui, mais décider lequel d`entre eux à utiliser est une question de connaître votre auditoire et votre but, ainsi que le bon endroit et le temps. L`oratoire délibératif est considéré comme législatif, l`oratoire judiciaire se traduit par la médecine légale, et l`oratoire épidésique est considéré comme cérémonial ou démonstratif. Les trois branches de la rhétorique comprennent délibérative, judiciaire, et épidéictique. La rhétorique légale, ou judiciaire, établit des faits et des jugements sur le passé, semblables aux détectives sur une scène de crime. Ceux-ci sont définis par Aristote dans sa rhétorique (4ème siècle avant JC) et les trois branches ou genres de rhétorique sont élargis ci-dessous.

Dans les deux cas, les orateurs présentent leur auditoire avec un avenir possible et tentent de mobiliser leur aide pour l`éviter ou l`atteindre. Plutôt que le passé ou le présent, la rhétorique délibérative se concentre sur l`avenir. Aujourd`hui, nous l`appliquons à toute forme de communication. Rhétorique délibérative», dit A. Il peut tout aussi facilement rallier les gens pour la paix comme les inciter à la guerre. Dans la rhétorique classique, les hommes ont appris une discipline à s`exprimer avec éloquence à travers des écrivains anciens comme Aristote, Cicéron, et Quintilian. L`oratoire politique et le débat relèvent de la catégorie de la rhétorique délibérative. Selon Aristote, il y a trois appels convaincants: ethos, logos et pathos. La rhétorique Épidésique, ou démonstrative, fait une proclamation sur la situation actuelle, comme dans les discours de mariage.

Mais la façon d`accomplir le changement est par la rhétorique délibérative, ou symbouleutikon. Également connu sous le nom de discours cérémonieux, la rhétorique épidéictique comprend les oraisons funéraires, les Nécrologies, les discours de graduation et de retraite, les lettres de recommandation, et les discours de nomination aux conventions politiques. Quintilian était un rhététricien et un professeur romain qui excellait dans l`écriture de la Renaissance. Alors que la rhétorique judiciaire (ou médico-légale) est principalement concernée par les événements passés, le discours délibératif, dit Aristote, «conseille toujours sur les choses à venir.